Pierre de maindreville coach partners

Pierre de Maindreville vient de rejoindre les experts du site d’informations www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr. Je vous propose de découvrir ce Talent ! ses Talents.

 Luc NAROLLES – Surligneur de Talents !

Que devenez-vous depuis votre départ de Gamm vert ?

Je vis une nouvelle aventure professionnelle depuis 4 ans extrêmement riche dont le fil conducteur est le changement. J’ai dans un premier temps vécu une véritable aventure familiale avec mes enfants et ma femme en sillonnant pendant près d’un an l’Australie et l’Indonésie, puis de retour en France, je me suis lancé dans une aventure bien différente de la première mais toute aussi excitante, l’entreprenariat…

En quoi consiste votre nouvelle activité au juste ?

Je suis le cofondateur de COACH PARTNERS, un groupement national de coaches professionnels dont la vocation est d’accompagner les cadres dirigeants qui veulent piloter le changement dans leur entreprise en agissant directement sur le management. Notre vocation est d’obtenir l’engagement, la motivation et la productivité des équipes.

Vous avez donc choisi d’intervenir auprès des entreprises, mais qu’est ce qui justifie votre approche ?

Force est de constater que l’environnement interne et externe des organisations change terriblement au point que le changement devient un état permanent. Ce constat m’amène à dire que le pilotage du changement aujourd’hui doit devenir la première mission du dirigeant pour permettre à l’entreprise de conserver une position pertinente sur son marché.

Bon nombre de marchés sont en pleine mutation ce qui nécessite une nouvelle approche, un nouveau regard sur son environnement. Si le besoin de faire différemment parait évident pour tous, pour autant il inquiète généralement les équipes. Les principales difficultés en entreprise sont rarement techniques mais bien relationnelles et émotionnelles, d’où la vocation de COACH PARTNERS dont la signature est « DES RESULTATS ET DES HOMMES ».

Développer les ressources internes, susciter l’émergence d’une intelligence collective tout en apportant un regard objectif sur l’organisation, voilà notre raison d’être.

Justement, quel regard portez-vous aujourd’hui sur le marché du jardin et de l’animalerie ?

Fusions, innovation, communication, les différents acteurs de ces marchés font preuve de créativité et d’un véritable dynamisme, pour autant, indépendamment des aléas climatiques, une certaine fébrilité se fait sentir.

Comment faire face aux mutations structurelles de notre société, comment répondre aux attentes d’un client qui achète différemment et qui vit une véritable crise de consommation, comment intégrer dans sa vision d’entreprise les projets de régulation législatifs qui pourraient impacter le marché (je pense aux phytosanitaires) ou encore, comment intégrer dans son management le nouveau rapport au travail et au temps des nouvelles générations ? Autant de questions qui démontrent que l’environnement du jardin et de l’animalerie change et que le statu quo n’est plus possible.

Je suis convaincu que les solutions techniques existent mais tout l’enjeu repose sur la capacité des managers des différentes organisations à impulser une nouvelle dynamique dans l’optique de provoquer une véritable rupture dans les façons de penser et de faire.

Changer les habitudes impose de prendre conscience dans un 1er temps de la situation puis de définir ou d’ajuster une nouvelle vision et d’apporter aux équipes du sens. Si la formule semble simple, elle doit néanmoins prendre en compte les différentes attitudes comportementales des individus, véritable gage de réussite du changement.

Une question me brûle les lèvres et si toutes ces contraintes se transformaient en opportunité, quel serait le marché du jardin de demain ?